«Ouverture» du St Sépulcre

«Ouverture» du St Sépulcre

Chaque jour, pour l’ouverture et la fermeture du St Sépulcre, a lieu une « cérémonie » complexe.

Comme cela se sait, la porte et la clé du St Sépulcre sont gardées par deux familles musulmanes (Nuseibeh et Judeh). Le sultan d’Egypte Malek Adel – selon l’histoire de Jacques de Vitry- avait beaucoup d’enfants qu’il établissait financièrement grâce à divers donations et apanages, et deux se virent préposés gardiens rémunérés de la porte du Sépulcre. Après l’invasion des Corasme (1244) le sultan Ajub écrivit au Pape Innocent IV pour s’excuser des dommages causés à la basilique et l’assurant qu’il la ferait réparer et qu’il confierait la clé à deux familles musulmanes pour qu’elles ouvrent la porte aux pèlerins. A partir de ce moment et jusqu’à aujourd’hui, ce droit s’est transmis de famille en famille.

Autrefois, pour faire ouvrir la porte et entrer dans la basilique, il fallait payer une taxe individuelle. Fidenzio de Padoue disait que cette taxe avoisinait autour de plus de 80 francs d’or.

Cette taxe individuelle d’entrée était perçue par les gardiens musulmans qui étaient postés de l’autre coté de la porte, où existait un banc en pierre. La taxe individuelle d’entrée fut abolie en 1831 par Ibrahim Pascia. Aujourd’hui la porte s’ouvre tous les jours, mais il faut se rappeler qu’en plus du droit de ces deux familles musulmanes, il existe divers autres rituels pour les trois communautés qui officient au Saint Sépulcre : les Latins (franciscains), les Grecs et les Arméniens.
Ainsi, l’ouverture de la porte du St Sépulcre présente un cérémonial complexe qui peut sembler pour beaucoup étrange et inutile : Il existe deux types d’ « ouverture » du Saint Sépulcre ; l’ouverture simple et l’ouverture solennelle :

  • L’ouverture simple a lieu lorsque le sacristain de la communauté qui veut ouvrir la porte accomplie seul toutes les cérémonies. On ouvre alors un seul battant de la porte.
  • L’ouverture solennelle se passe de la même manière mais avec l’ouverture des deux battants ; le sacristain ouvre celle de gauche et le portier musulman celle de droite.

    Chaque jour pour lesquels il n’y a pas de fêtes ou de circonstances particulières, l’ouverture de la porte se fait à 4h00 du matin et se ferme selon un horaire publié. Pour le soir, les trois communautés ont passé un accord qui prévoit la fermeture de la basilique à 19h entre octobre et mars, et à 21h entre avril et septembre.

    Chaque soir, au moment de la fermeture, les trois sacristains sont présents et se mettent officiellement d’accord sur celui qui ouvrira le jour d’après. En fait, l’ouverture se fait à tour de rôle entre les trois communautés. Celui qui aura le droit d’ouverture du lendemain prend l’échelle et l’appuie au centre de la porte fermée.

    Pour la fermeture, aussi bien pour la solennelle que la simple, c’est le même protocole que pour l’ouverture, mais dans l’ordre inverse.

    « Ouverture » du St Sépulcre